Soutenance de thèse de Mohamed HASSAN KAMIL : grammaire afar

Le port de Djibouti (expédiée en mars 1920).

« L’afar. Description grammaticale d’une langue couchitique (Djibouti, Érythrée, Éthiopie) »

Par Mohamed HASSAN KAMIL
Soutenance de thèse le mercredi 27 mai 2015 à 14 h 00
INALCO, Campus Haudricourt – 7, rue Guy Môquet, 94801 Villejuif

Cette description grammaticale de l’afar s’appuie essentiellement sur des données recueillies sur le terrain auprès de très nombreux locuteurs afarophones, vivant à Djibouti, en Érythrée et en Éthiopie.

La richesse des données a permis de prendre en compte la richesse des variantes dialectales tout au long de la description. Celle-ci s’organise autour de plusieurs parties : système phonologique et phonétique, système nominal, système verbal et syntaxe de l’énoncé.

Cette étude a permis de mieux évaluer l’originalité de certains traits connus, mais aussi de mettre en valeur des traits peu connus voire ignorés jusqu’à présent (…).

En apportant un nouvel éclairage sur l’afar, à l’intérieur du couchitique et de la famille afro-asiatique, cette thèse se veut aussi une contribution à la typologie des langues.

Voir le communiqué de l’INALCO.

Photographie du bandeau © Serge Dewel, 1997.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.