Règles du jeu en « situations autoritaires ». Réflexions depuis une approche comparée Cameroun-Éthiopie

Règles du jeu en « situations autoritaires ». Réflexions depuis une approche comparée Cameroun-Éthiopie

14 et 15 avril – Salle 638, Bâtiment Le France – 190-198 avenue de France, 75 013 PARIS

Journées d’études organisées par : Comue HESAM – Paris Nouveaux Mondes / Programmes « Next » | Projet « Mutations et défis africains », avec le soutien de la Fondation Paul Ango Ela et du Centre français des études éthiopiennes.

Ces journées d’études proposent d’étudier les règles du jeu, en particulier dans les rapports aux institutions et à l’État, mais plus spécifiquement en situations autoritaires. Par règles du jeu, nous entendons saisir ce qui fait norme, la multiplicité de registres de légitimation, dans les pratiques et interactions quotidiennes d’une diversité d’acteurs politiques, sociaux, institutionnels ou encore acteurs privés. Par situation autoritaire, nous entendons l’exercice autoritaire du pouvoir nécessairement façonné par de nouveaux effets de contexte, tels que la démultiplication des modes de gouvernance.  L’enjeu des journées est de mettre en perspective la dimension autoritaire du pouvoir dans un contexte de pluralité des normes et de leurs usages. Nous analyserons la portée des contournements de la loi, de la négociation de leur transgression, comme de la conformation à des allégeances sociales, dans des situations autoritaires où les actes de résistance ne sont pas nécessairement exprimés de manière explicite et où s’affrontent à des intérêts divers à obéir.

Consultez le programme.

Voir aussi : Calenda.

Photo : G. Blanc


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search