Les systèmes d’alerte précoce (SAP) en Ethiopie comme jeux d’acteurs, de normes et d’échelles.

Ecole doctorale de l’EHESS 286

Avis de soutenance de thèse de doctorat
Lieu de soutenance : EHESS, Centre de la Vieille Charité, 2 rue de la Charité 13002 Marseille

Mardi 31 janvier 2017, 14h30, salle A (2e étage)

Candidat : François Enten, Centre Norbert Elias

Titre de la thèse :
Les systèmes d’alerte précoce (SAP) en Ethiopie comme jeux d’acteurs, de normes et d’échelles.
Fabrique et usage des chiffres de l’aide alimentaire en Ethiopie (2002/2004 et 2016).

Jury
· M. Jean-Pierre Olivier de Sardan (Directeur de thèse), EHESS
· M. Rony Brauman, Fondation Médecins Sans Frontières
· M. Eloi Ficquet, EHESS
· Mme Sabine Planel, IRD
· Mme Johanna Siméant, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
hugfon (28 janvier 2017). Les systèmes d’alerte précoce (SAP) en Ethiopie comme jeux d’acteurs, de normes et d’échelles. ARESÆ - Carnets d'Afrique Orientale. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/cwjs


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search