in memoriam Didier Morin

Didier MORIN (1947-2016)

Après ses études secondaires, Didier Morin suit aux Langues O’ les cours d’amharique du Professeur Tubiana et ceux d’afar d’Edouard Chédeville, langues dont il est diplômé respectivement en 1970 et 1971. Deux ans plus tard, il obtient son diplôme de l’institut d’études politiques et soutient simultanément une thèse de troisième cycle de linguistique sur l’afar du sud qui sera suivie, en 1986, par une thèse d’Etat sur les typologies grammaticales de l’afar et du somali. En 1989, il entre au CNRS et poursuit une carrière déjà bien commencée de linguiste qui n’oublie pas aussi d’être ethnologue, historien et de se passionner pour les littératures orales de ces peuples, carrière durant laquelle alternent des séjours sur « son » terrain et des périodes d’enseignement, notamment à l’étranger. Ses publications – une douzaine de livres et de nombreux articles – culminent avec la sortie en 2012 de son Dictionnaire afar-français, Djibouti, Érythrée, Éthiopie (Kathala). Didier Morin aura consacré sa vie à faire connaître avec brio les langues et les cultures des Afars et des Somalis au monde, mais aussi à eux-mêmes. Unique spécialiste français de ces domaines, il était internationalement reconnu.

(Alain Rouaud)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *